Dans les souvenirs de "Frénésies sur Scène" 2018...

Découvrez ci-dessous les secrets et les anecdotes de l'édition !




3 ans 1/2 : c'était l'âge de la plus jeune artiste de "Frénésies sur Scène" 2018 ! Et oui, c'est pour cette édition qu'a été créé l'atelier théâtre éveil avec ces petits qui ont déjà tout des grands. Esma et Sophie avaient fait un magnifique travail avec eux, de la mise en scène aux costumes, en passant par les décors et les bruitages. Un spectacle intitulé "Contes sur Scène" qui avait déjà ému les parents dans le QuARTier à peine assez grand pour accueillir tout le monde. Le bilan des p'tits artistes : "nous aussi l'année prochaine on veut faire notre spectacle sur la scène dans la salle Jean Jaurès, comme les grands !". Un vœu exhaussé ! 


Souvenez-vous de ce spectacle poignant "Et après..." présenté par les ados d'Arlequinquin au beau milieu de la Résidence Molière, ancienne cité des mines de Fresnes-sur-Escaut.

Ce spectacle mettait en scène des témoignages d'enfants de guerre en Syrie rapportés par un journaliste, des victimes des attentats du 13 novembre 2015 aux terrasses parisiennes et des jeunes harcelés dans les quartiers de la banlieue de la capitale. Vous ne le savez surement pas, mais il aura fallut presque un an pour seulement recueillir ces témoignages. Rémy et Naïma ont commencé à travailler le texte dès le début de la première saison d'Arlequinquin (en 2016/2017) pour que ce soit les ados de la saison suivante (2017/2018) qui le jouent. Une interprétation formidable des jeunes qui a fait du bruit jusqu'au Ministre des Armées de l'époque et les ados ont été accueillis quelques semaines après le festival à l'Assemblée Nationale par notre Député Fabien Roussel.

 

Le théâtre de rue, c'est de multiples aléas à gérer avant et pendant le spectacle. Ainsi, personne ne l'a vu mais en pleine représentation Rémy donnait des indications aux jeunes permettant d'assurer le bon déroulement de la mise en scène et aussi pour les rassurer.

Chaque année, nous avons à cœur de faire ce que nous appelons "la passerelle". Il s'agit d'intégrer dans le spectacle des ados un enfant de nos ateliers qui rejoindra probablement les jeunes la saison suivante ceci permettant une première immersion afin de déjà découvrir une nouvelle ambiance et de nouvelles façons de travailler. En 2018, c'est Chloé qui en a bénéficié jouant ainsi dans "Et après..." en marquant les esprits avec son émouvant regard. Chloé est aujourd'hui participante dans les ateliers théâtre de rue ados.

 


Pour le spectacle des ados à la Résidence Molière, le bailleur social "Maisons et Cités" était notre plus grand complice en nous mettant un logement inoccupé à disposition et tout proche du lieu du spectacle. C'est dans cette maison que les jeunes se sont préparés et concentrés avant chaque représentation. "Maisons et Cités" a également subventionné une partie du festival pour nous remercier d'avoir dynamiser le quartier. 

Et d'ailleurs, elle est comment l'ambiance chez les ados quelques minutes avant de jouer le spectacle ? Elle est comme ça... 


Le théâtre, c'est avant-tout une aventure humaine ! C'est un art qui considère chaque personne à sa juste valeur, sans jugement. C'est sans doute pour ces raisons, que pendant le festival on se prend beaucoup dans les bras pour passer l'énergie, alléger le stress aussi et avant-tout se nourrir d'amour que ce soit avec les enfants, avec les plus grands et avec les bénévoles.


Cette année là, nous avions deux ateliers théâtre enfants donc deux spectacles enfants. On rit encore en pensant aux petites scénettes du spectacle "Qui a eu cette idée folle ?" et on se rappelle de bons souvenirs avec "TransParents". Ces enfants ont beaucoup de talents... 

Si vous avez vu  "Qui a eu cette idée folle ?", vous vous souviendrez peut-être de cette scène de la photo de classe... Pour la petite anecdote, elle a été très franchement inspirée d'une mise en scène qu'ont connue certains de nos bénévoles quand ils faisaient du théâtre ensemble durant leur adolescence. Cette scène était donc un petit clin d’œil pour ceux qui ont connu la version originale.


Une petite mention également pour "On va tous y passer", la toute première pièce de l'atelier théâtre étudiants d'Arlequinquin. Une comédie délirante, pleine d'absurdités et de personnages hilarants à l'image des spectacles suivants de cet atelier. Et il se passe toujours des choses inédites dans les spectacles des étudiants, comme par exemple notre cher Thibaut qui, pour les besoins de son rôle,  s'est vu confectionner un costume tout en papier aluminium réalisé par Esma en live.


Dès cette deuxième édition on commençait à soigner l'accueil ! Notamment avec ce petit théâtre de marionnettes confectionné au centre des arts plastiques Le QuARTier, spécialement pour l'occasion et qui servait de billetterie à l'entrée de la cour Pasteur. C'était un peu étroit pour les bénévoles qui devaient se plier en deux pour entrer dans la boutique mais cette petite billetterie plantait bien le décor. 


En 2018, il n'y avait pas que du théâtre au festival ! De jolis moments musicaux étaient aussi au programme, notamment avec Les Sans Charlie (pour la petite histoire, notre chère Rita était l'une des premières participantes de l'Atelier Théâtre Arlequinquin quand l'association a lancé ses activités à Vieux-Condé il y a au moins... de très nombreuses années) et l'accordéoniste Alexis Passion, un super talent que nous avons rencontré lors du festival "Hainaut Belles Bretelles" d'Hergnies en 2017.

Sans oublier ce magnifique moment de convivialité le dimanche midi au Parc Municipal de Fresnes-sur-Escaut et sous un magnifique soleil de printemps. Un déjeuner sur l'herbe avec les participants, les familles, les bénévoles et les festivaliers, animé par les trois talents des 3 D-calés.


"Frénésies sur Scène", c'est aussi un équipe d'une trentaine de bénévoles dévoués pour l'événement. Ils sont sur le terrain dès le mercredi précédent le festival pour assurer le montage technique, la préparation des lieux de représentations, faire les courses, installer des panneaux en ville, etc. Ensuite pendant le festival, c'est accueil du public, accueil des participants, vente de la restauration, montage et démontage des spectacles, d'un lieu à un autre. A "Frénésies sur Scène" le spectacle est aussi en coulisses et sans les bénévoles, l'événement ne pourrait pas exister. Et en plus, ils ont toujours le smile ! Et vous, ça vous dit de rejoindre l'aventure ? 


Parmi les spectacles présentés lors de l'édition 2018 de "Frénésies sur Scène", il y avait aussi "Coupable(s)". Il mettait en scène nos anim's des ateliers Amélie, Rémy ainsi que Ambre qui était participante dans l'atelier théâtre de rue ados à ce moment-là.

Ce fût un véritable challenge de tenir le spectacle à trois seulement. A savoir que près de deux ans ont été nécessaire pour préparer cette création écrite depuis plusieurs années par Rémy. Et pour la petite anecdote, tous les deux fortement exigeants, Amélie et Rémy se sont acharnés sur la mise en scène et le texte à tel point que le premier filage complet du spectacle sans s'arrêter... c'était la première représentation pendant le festival, les bénévoles serraient les dents ! 


La communication du festival est aussi une mission importante, qui prend beaucoup de temps et qui démarre dès le mois de décembre de l'année qui précède le festival. Réalisation de l'affiche, rédaction des textes de présentation des spectacles, conception du programme dépliant, mise en ligne sur le web, relations avec la presse (communiqué de presse, interviews,...) et distribution des supports de communication dans les commerces. Heureusement que le point fort des bénévoles d'Arlequinquin,   c'est la polyvalence ! Ce jour-là pour réaliser l'affiche notre bénévole Stéphane était photographe, Amélie était son assistante, notre participante Chloé était le modèle et tout cela sous la présidence de Rémy.


Émouvant lancement officiel du festival, avec une petite scène d'ouverture par Chloé et Rémy, un (long) discours du Président et quelques mots de Valérie Fornies - Maire de Fresnes-sur-Escaut gagnée par l'émotion. On a les images de ce beau moment ;) ... 



 

 

Quand le festival était terminé et que les spectateurs avaient désertés les lieux, les bénévoles ont pu relâcher la pression sous le soleil et en écoutant quelques rap de nos infatigables bénévoles Thibaut et Hugo, écrits pour l'occasion.


Revisionnez la vidéo avec les images des spectacles...


Vous avez quelque chose à nous dire sur cette édition du festival ? Écrivez-le ici...

Commentaires: 1
  • #1

    Gladys le retour (dimanche, 26 avril 2020 11:40)

    "Le théâtre est un point d'optique. Tout ce qui existe dans le monde, dans l'histoire, dans la vie, dans l'homme, tout doit et peut s'y réfléchir, mais sous la baguette magique de l'art." Victor Hugo